La progression du chiffre d’affaires de BestBend en confirme la dynamique de croissance

Écrit sur

Spécialiste belge du cintrage de profilés métalliques, BestBend est parvenu à enregistrer en 2014 une hausse de 50% de son chiffre d’affaires en comparaison avec l’année précédente. Une croissance exemplaire qui posait déjà les jalons d’un avenir prometteur comme en atteste le chiffre d’affaires réalisé en 2015.

Cintrage très tendance

BestBend est spécialisé dans le cintrage de profilés métalliques, poutres, tubes et rails. La société de Heist-op-den-Berg réalise ces travaux depuis plus de 40 ans pour une foule de projets dans les secteurs les plus divers. 2014 fut une année record pour le spécialiste belge du cintrage, comme en témoigne une progression de 50% du chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente. Un tel taux de croissance paraissait difficile à égaler, mais l’entreprise a réussi à faire encore mieux l’année dernière.

« Nous le devons à l’élargissement de nos marchés cibles » selon M. Jan De Visscher en sa qualité de Managing Director. « Alors que nous nous étions focalisés par le passé sur les fabricants de profilés de portes et fenêtres, nous avons décidé de nous tourner vers d’autres marchés » poursuit M. De Visscher. « Et cette stratégie a porté ses fruits : l’année dernière, nous sommes encore parvenus à réaliser une série de grands projets dans le secteur des fenêtres, portes et constructions métalliques, parmi lesquels il convient de citer plusieurs réalisations inédites telles que le revêtement intérieur du nouveau tunnel creusé à Sluiskil sous le canal Gand-Terneuzen. En outre, de nouveaux clients appartenant aux secteurs de l’industrie et des transports nous ont confié l’exécution de travaux de cintrage. En conséquence, nous avons réalisé le chiffre d’affaires le plus élevé de ces six dernières années au cours du dernier trimestre ».

Prêt à affronter l’avenir

L’élargissement des marchés cibles a ouvert à BestBend des perspectives très porteuses. La remise en question de sa méthode de travail permet aujourd’hui à BestBend d’appliquer une nouvelle technique de cintrage qui autorise la réalisation en grande série des formes les plus extrêmes. En effet, un seul et même profilé est susceptible de présenter une succession de courbures concaves et convexes. La répétabilité du processus n’est jamais prise en défaut comme en attestent un cintrage et des résultats identiques. « Cette évolution nous ouvre les portes d’une clientèle qui ignorait notre existence jusqu’à présent », selon M. De Visscher. « Des entreprises actives dans l’industrie et les transports, mais aussi sur des marchés de niche tels que celui des infrastructures hospitalières. Comme nous avons également consenti des investissements lourds dans le développement de nos effectifs et de notre parc de machines, nous sommes fin prêts pour le futur. Dans les années à venir, nous continuerons à œuvrer au développement de ces nouveaux marchés. Cette détermination a convaincu notre entreprise mère Aluro Group à investir de nouveaux capitaux dans BestBend ».

Sous les meilleurs auspices

L’année 2016 s’annonce déjà très prometteuse comme en témoigne la réalisation, dans le cadre d’un projet de prestige, de travaux de cintrage dont l’exécution nous a été confiée il y a plus d’un an. Pour ce faire, le spécialiste belge du cintrage devra procéder à celui de 65.000 mètres de profilés en aluminium. Toutefois, nous sommes encore en mesure d’accepter de nouveaux projets : « La rationalisation de notre organisation est poussée à un point tel que le potentiel de notre parc de machines et de nos effectifs autorise la réalisation d’autres projets. Sans renoncer pour autant au niveau de qualité et de précision exceptionnel que nos clients sont en droit d’attendre de BestBend », conclut M. De Visscher.

Conseils personnalisés?

Conseils personnalisés?